Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/21/d473947833/htdocs/clickandbuilds/mariellenicolas/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Ascension Illimani 6439m - marielle nicolas

marielle nicolas

Trekaventures autour du monde

Ascension Illimani 6439m

L’Illimani est le sommet mythique de la Bolivie, il surplombe La Paz où on ne voit que lui. Volcan éteint, son sommet Sud est le deuxième plus haut sommet du pays à 6439m (ou 6462m, les mesures diffèrent). Il est à l’extrémité Sud-est de la Cordillère Royale.

Après avoir gravi le Huayna Potosi avec Marielle mardi mercredi et deux jours de repos à La Paz, c’était le sommet parfait pour terminer le séjour Bolivien en beauté ce dernier week-end d’août! Marielle préfère se reposer à La Paz en manger une grosse fondue savoyarde! Faute de trouver un partenaire de cordée pour passer les crevasses et glaciers, j’ai trouvé un guide sympa à la salle d’escalade de La Paz que se llama Julio. Plutôt que de le faire en 3-4 jours comme toutes les agences le proposent, on va le faire en express: 2 jours intenses! On sera 5 pour deux cordées, Julio, Pablo et moi, puis Ulincho et Giorgio.

Puente Roto départ de la rando

Premier objectif, l’extrémité de la crête sous le dôme blanc: Nido de condores

Départ samedi matin, 5h30 de La Paz en mini bus. Après 4h de routes et de pistes sinueuses, nous passons le petit village de Pinaya à 3900m d’altitude et commençons la randonnée au plateau Puente Roto vers 4400m.

C’est raide!

Crête finale jusqu’au Nido de Condores

Nous allons mettre 4h à monter les 1000m de dénivelé jusqu’au camp d’altitude Nido de Condores. La majorité des randonneurs payent des porteurs pour monter au camp d’altitude, j’ai bien sur préféré porter ma tente et tout mon matos seul, ce n’est pas si dur mais ça fatigue un peu pour la journée du sommet…

Traversée d’une rivières qui descend du glacier

Porteur en sandales bien sûr et avec sa radio, classique!

Porteuse en sandales aussi, qui a la grande forme!

Belle moraine, vestige du glacier qui fond et recule de plus en plus

Arrivée au camp Nido de Condores, on pose les tentes

Les nuages se dissipent et nous laissent découvrir les majestueux glaciers qui nous entourent. Un autre groupe d’une quinzaine de randonneurs porteurs et cuisiniers nous rejoignent au bout de cette belle crête à 5450m. Ce soir on se couche tôt, demain lever 1h!

Demain on va tout là-haut!

2h, On allume la frontale, on chausse les crampons et c’est parti (ne pas oublier de bien s’habiller, ça pèle!!!)

Cette grosse galère qu’on trouve parfois dans les Andes: blanc, gelé, pointu, irrégulier, ça s’appelle les Pénitents!!!

Heureusement il y a quelques traces… parfois!

1km de pénitents, ça use, ça use…

On fait des pauses quand même, moi je fais des photos!

Le jour commence enfin à se lever, je commençais vraiment à avoir froid aux pieds…

Une crevasse à « enjamber »

Derrière nous, Whaou!

La montée dans la nuit se passe bien, j’ai très bien dormi et la grande forme! Certains passages de pénitents demandent beaucoup d’attention, d’équilibre, et de force, bref on perd pas mal d’énergie dans ces formations neigeuses qui se sont concentrées ces denières semaines et nous compliquent la tâche. Avec Julio on a la patate, les autres soufflent un peu, mais on se motive. Pas mal de grimpeurs de l’autre groupe font demi-tour, nous on avance, on avance on avance…

C’est raide par endroits

Même très raide l’arrête finale

Les autres nous rejoignent, on y est presque!

YESSSS !!!!!

Le sommet!

Supers contents, on arrive tous les 5 en un peu plus de 6h au sommet, 6439m! Vue à 360° sur les sommets environnants, la plaine et sa mer de nuage. On a de très bonnes conditions météo, soleil et pas de vent.

Maintenant il ne faut pas traîner avant que les ponts de neige fondent sous nos pas! Le plus dur ce sera la descente finalement, manque d’alimentation pour moi mais heureusement auun problème d’altitude, je suis comme en haut des Pyrénées!!!

Pics à 6000m et Mer de nuages

On rejoint en plus de 3h le camp d’altitude

J’aimerais tant avoir mon parapente pour descendre sans efforts comme ce rapace!

Après avoir refait nos sacs on descend jusqu’au camp de base en un peu plus de 2h. Quel week end, 8h de minibus, 2000m de montée et 2000m de descente et au tableau l’Illimani à 6439m, heureux et un petit peu fatigué!

Au revoir beau Illimani

 

 

 

Précédent

Ascension Huayna Potosi … 6088m!!!

Suivant

Trek Site Inca de Choquequirao


Warning: Use of undefined constant comment - assumed 'comment' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/21/d473947833/htdocs/clickandbuilds/mariellenicolas/wp-content/themes/lovecraft/comments.php on line 15
7
Warning: Use of undefined constant comment - assumed 'comment' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/21/d473947833/htdocs/clickandbuilds/mariellenicolas/wp-content/themes/lovecraft/comments.php on line 16
Commentaires

  1. Gilles

    Fantastique ! quelle forme ! bravo Nico et Marielle pour ces exploits !!! On vous fait de gros bisous chaleureux !

  2. Anonyme

    FÉLICITATIONS !!!!!!

    Mais pour les prochaines ascensions, n’oublie pas lunette, crème solaire et barres de céréales…; et retiens qu’il est plus prudent de côtoyer pénitents, crevasses et ponts de neige en cordée!

    Bises à tous les deux
    Mam Pap

    • mariellenicolas

      Je n’avais pas ma specialiste crèmes avec moi! Mais j’avais les lunettes de soleil quand même et les barres bolviennes n’étaient pas fameuses..

  3. Maxime

    Salut Nico ! Superbes ces photos, une belle ascension qui vend véritablement du rêve 🙂 Je vais lire le reste de ton blog avec intérêt, j’ai l’impression de retourner là bas…! À très bientôt 🙂

  4. Ju

    Incroyable!
    quelle endurance!
    « Bravo tonton » m’ont dit les enfants.
    Besos à vous deux

  5. Waouh ! Aaaah ! Oooooh ! Youpiiiiiiiii il l’a fait !!!

Les commentaires sont fermés

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén