Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/21/d473947833/htdocs/clickandbuilds/mariellenicolas/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Ascension Huayna Potosi ... 6088m!!! - marielle nicolas

marielle nicolas

Trekaventures autour du monde

Ascension Huayna Potosi … 6088m!!!

Le Huayna Potosi vu du Charquini

Lundi 21 août 2017, étant bien acclimatés et bien reposés après le passage hyperactif des parents, nous décidons de tenter notre premier 6000m du séjour!

Nous prenons donc le téléphérique rouge puis un taxi qui nous ammène près du Paso Zongo, au refuge du Huayna Potosi où nous avions dormis 10 jours avant avec les parents Clédat. Nous passons une soirée calme avec d’autres touristes et leurs guides.   Nuit à 4700m.

Le Huayna Potosi vu d’El alto

montée dans les rochers

1er aperçu du glacier

Le lendemain, nous montons tranquillement à 5250m, montée dans les rochers sur un chemin très bien entretenu et nous découvrons une guérite au bout de 2h de marche, où il faut payer l’entrée dans le parc du Huayna Potosi. Une dernière montée assez raide nous permet d’accèder aux refuges. Chaque agence de La Paz a son propre refuge, nous avons donc le choix pour trouver de la place. Nous montons au refuge le plus haut, au plus près de la neige. Pour ma part, j’ai trouvé assez difficile le tout dernier passage dans les roches et la neige pour y monter. Et en attendant à l’entrée du refuge, on a vu un groupe de femmes locales, en tenues traditionnelles et sandalettes arriver au refuge!!! Elles sont vraiment très fortes!!! (elles sont vraiment passées au même endroit??? à priori, il n’y a qu’un chemin…) Elle venaient porter le ravitaillement en nourriture et bouteilles de gaz et sont redescendues peu de temps après.

Des lits sont disponibles pour nous accueillir, Nicolas est déçu car il souhaitait camper, et moi très heureuse à l’idée de dormir à l’abri. Nous mangeons tôt et dormons tôt car réveil à 1h30! Nuit à 5250m, avec les boules quiès, nous dormons comme des bébés.

les refuges du campo Alto vu d’en haut

Chemin au dessus du refuge, que nous allons prendre de nuit le lendemain!

Réveil entre 1h30 et 2h, nous nous préparons et laissons partir tous les groupes. Nous commençons à marcher tout les deux vers 3h15; crampons aux pieds, encordés avec nos baudriers, Nicolas en tête et moi derrière. Déjà loin, dans la montagne, une chenille de petite lumière, la trentaine de personnes qui sont partis avant nous. Le chemin est vraiment bien marqué, il est étrangement surélevé et se démarque des pénitents formés de part et d’autre.

départ en forme, il est 3h15!

La première partie se fait dans la nuit noire. Au dessus de notre tête, un ciel magnifique, la voie lactée, la croix du Sud, les quelques étoiles que l’on sait maintenant reconnaitre. Nous marchons lentement, en  nous arrêtant de temps à autre pour nous retourner, observer le ciel et les lumières de La Paz qui commencent à apparaitre derrière les montagnes. Pour ma part, j’ai très froid au pied dans mes chaussures de randonnée en cuir, malgrè les chaufferettes pour pieds et les 2 paires de chaussettes en laine. Nicolas a presque chaud dans ses grosses chaussures à fermeture éclair, il est mieux équipé!

lueur de la ville de El Alto, au dessus de La Paz

Puis, au bout de 2h de marche, un mur très raide s’impose devant nous. Des marches sont taillées dans la neige mais il faut utiliser et planter le piolet pour s’équilibrer et s’aider à grimper. Nous arrivons sur une sorte de deuxième plateau, et , en même temps que le soleil se lève, nous découvrons les crevasses impressionantes qui nous entourent.  C’est certainement un des plus beau levé de soleil que nous ayons vu dans notre vie! Une lumière jaune orangée qui apparait au dessus des nuages, éclairant les montagnes et la neige sous nos pieds: extraordinaire!

levé de soleil

levé de soleil derrière nous

levé de soleil et les lumières d’ El Alto à droite

Le soleil commence à nous réchauffer doucement, c’est vraiment agréable. Nous continuons notre avancée vers le sommet, enjambons des crevasses, passons sur des ponts de neige, en contournons d’autres, spectaculaire!  Puis nous arrivons au pied de la montée finale. Nous croisons les groupes qui sont déjà allés au sommet et redescendent en se croisant avec difficulté sur la crête. Nous sommes les tout derniers à monter, nous avons donc la crête et le sommet qui nous attendent pour nous tout seul!

la crête nous attend derrière nous

on laisse descendre la dernière cordée de la crête

descente des dernières cordées

Nicolas m’assure avec la corde

Crête finale

Je suis vraiment impressionnée par la crête finale, assez gelée et vertigineuse, nous plantons le piolet et les crampons à chaque pas pour nous retenir. J’avance doucement, on a dépassé 6000m et je ressens vraiment l’altitude et le manque d’air cette fois! Je dois reprendre mon souffle tous les 3 ou 4 pas! Mais aucun mal de tête ne nous fait souffrir. Nous arrivons à 9h en haut, un peu fatigués mais heureux !!!!

Au sommet !!! 6088m!   le 23/08/2017 à 9h00

vue vertigineuse et lac TitiCaca en fond

Le paysage vu d’en haut est incroyable! Nous avons une superbe vue sur le Charquini, que nous avions fait avec mes parents et qui nous parait si petit ( 5400m), l’Illimani; prochain objectif de Nicolas ( 6438m), sur El Alto et ses maisons en brique qui se fondent dans le paysage désertique de l’Altiplano, le Volcan Sajama au loin que nous reconnaissons bien, le lac TitiCaca qui est immense, la cordillère royale et ses sommets enneigés, et les nuages qui sont bloqués au dessus de la forêt amazonienne.

vue de le Sajama, qui ne ressort pas bien sur les photos

Sur la crête

Nicolas au Sommet

J’ai aimé la montée et ses passages techniques et vertigineux, mais je crois que je préfère la descente. Le soleil a réchauffé mes pieds et nous avons presque trop chaud, nous pouvons observer le paysage tout autour, la montagne est pour nous tout seul car tous les groupes sont déjà redescendus. Les quelques passages vertigineux ne sont pas faciles à descendre pour autant, mais une fois en bas, on gambade dans la neige. On observe les gouffres, les crevasses, les stalactites, et on passe très vite sur les ponts de neige car le soleil réchauffe vite la neige, et je ne suis pas trop rassurée.

redescente par la crête

crevasse

on enjambe des crevasses

glacier en fond

Charquini et Illimani en fond

Nous mettons 2h pour rentrer au refuge, où nous dégustons un vrai foie gras du sud-ouest, bien mérité!! (merci papa et maman de nous l’avoir apporté!)

foie gras, soleil, montagne: the best!

hummm le foie gras maison!

Nous redescendons de là haut!

Retour à la civilisation…

Ensuite, encore 2h de marche jusqu’au camp de base, où nous faisons du stop pour rentrer à La Paz. Après une bonne douche chaude, nous nous couchons heureux à La Paz.

Un grand merci à Nicolas, qui est un très bon guide et fière d’être allés ensemble à plus de 6000m!!! <3 (Quasiment 1 an jour pour jour après notre ascencion du Mont-Blanc!)

4810m/ Sommet du Mont Blanc / France; le 17/08/2016

6088m / Sommet du Huayna Potosi / Bolivie; le 23/08/2017

 

 

En attendant le passage des voitures…

Conseils et budget en solo:

Pour ceux qui souhaiteraient effectuer l’ascension sans guide, si vous êtes alpinistes expérimentés; c’est possible!

Vous pouvez louer les crampons et piolets chez le suisse Cristian, dans l’avenida Llampu, entre les rues Viluyo et Tarija, une porte métallique entre une boucherie sur la droite et une épicerie sur la gauche, il y a une sonnette jaune sur laquelle il ne faut pas lésigner à appuyer pour que quelqu’un vienne vous ouvrir. Ensuite, au 2eme étage, c’est la caverne d’ali-baba! vous trouverez crampons, piolets, casques, bâtons, cordes, chaussures double-coques, chaussures de rando normales, baudriers, tentes, etc etc…                                                                     Nous y avons loué 2 piolets et une paire de crampons pour 46 bolivianos pour les 2 jours.

Pour y aller: prenez le téléphériques rouge jusqu’à El Alto, puis trouvez un taxi qui vous ammène vers le Paso Zongo et le refuge Huayna Potosi (guidez le avec l’application « Maps Me » si le chauffeur ne connait pas la route)

Demandez aux refugex s’ils ont de la place pour dormir, ils ne sont jamais plein. et idem pour les refuges du Campo Alto, tapez au portes pour trouver des lits. Ils peuvent aussi fournir le petit déjeuner et le dîner, mais prévoir un peu de nourriture au cas où!

Pour le retour, si vous descendez avant midi, demandez aux agences de vous ramener à La Paz, mais j’ai l’impression qu’ils n’aiment pas trop. Sinon, ne vous inquiètez pas, il y a des voitures toute l’après-midi (certe, peu, mais il y en a !)

Coût pour 2 personnes:

Achats nourriture à La Paz: 100 B

Location piolets+crampons: 46 B

Téléphérique rouge, 2 A/R : 12 B

Taxi aller: 160 B

Nuit au camp de base: 80B

Repas au camp de base: 30B

Entrée du parc du Huayna Potosi: 40B

Nuit au campo alto: 160B

Retour vers La Paz en stop: 0B

TOTAL: 628 Bolivianos pour 2 personnes (contre 1000Bolivianos / personne avec une agence!)

Retour à La Paz!

Précédent

Suite des Aventures Boliviennes avec les Clédat

Suivant

Ascension Illimani 6439m


Warning: Use of undefined constant comment - assumed 'comment' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/21/d473947833/htdocs/clickandbuilds/mariellenicolas/wp-content/themes/lovecraft/comments.php on line 15
5
Warning: Use of undefined constant comment - assumed 'comment' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/21/d473947833/htdocs/clickandbuilds/mariellenicolas/wp-content/themes/lovecraft/comments.php on line 16
Commentaires

  1. Anonyme

    Incroyable !!! Fantastique !!! Mais où vous arrêterez vous ??? Bravo aux courageux alpinistes super entraînés et à l’aise même en haut d’un 6000 m 👍!!!
    Félicitations également à vos parents que vous avez, avec une joie et une fierté non feintes, entraînés dans votre fantastique périple pour partager d’heureux moments indélébiles pour tous les 6…!!!
    Enfin, vos commentaires sont si précis que, bien assis dans nos fauteuils, vous nous transportez avec vous au fil de vos aventures pittoresques !!!!
    Quant à vos photos, elles sont dignes du festival international de photojournalisme de Perpignan « Visa pour l’image » 😉!!!
    De gros bisous catalans de Monique et Daniel 😘

    • mariellenicolas

      Merci pour vos messages!!! Même à 6000m on pense à la famille et aux amis!!! On vous embrasse et avant de se revoir, vous allez encore découvrir de grandes aventures sur ce site… à plus de 6000m encore et bientôt à -10m!

  2. JuNiChloClem

    congratulations ! quel exploit!
    Et avec une météo clémente en plus.
    Bon repos à tous les deux. Quelle est la prochaine destination pour ce début septembre?
    Bises de nous 4

  3. Cathy Gérard

    Quel beau récit, on a l’impression de grimper avec vous et de profiter de ces beaux paysages … sans la fatigue!
    Toujours ce ciel d’un bleu si pur…
    BRAVO à tous les deux. pour votre performance sportive et toi Marielle pour ton premier 6000 milles!
    Au plaisir de lire et découvrir les photos de Nicolas lors de son ascension de l’Illimani
    (Comme vous semblez apprécier le foie gras en altitude il y en a en préparation à déguster lors de vos prochains – 10m, en plus de la galantine spéciale Manou!)

  4. Bravo à vous deux ! Surtout à Marielle ! Impressionnant !

Les commentaires sont fermés

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén